AWE asbl
FR DE NL EN
  Ici : Home > Accueil Elevéo > Lait > L'EYBS 2011 : L'Ecole Européenne des Jeunes Eleveurs se féminise ! Page précédente
 
Agenda
Menu
Edition 2020
Présentation
Programme
Règlement
Inscription
Conditions d'inscription
Galerie
Photos
Résultats
Contact
Archives
 
L'EYBS 2011 : L'Ecole Européenne des Jeunes Eleveurs se féminise !

Allemagne, Belgique, Canada, Danemark, France, Finlande, Royaume-Uni, Irlande, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Suède, voilà de quels horizons arrivent les 116 participants répartis en 20 équipes à la 12ème édition de l’E.Y.B.S.

Mais oh surprise, la moitié des participants sont des filles ! Si cela n’est pas étonnant pour les pays nordiques où les équipes sont souvent féminines, il n’en va pas de même pour les autres pays d’Europe. Seuls la France, le Danemark, la Belgique et le Royaume-Uni comptent plus de garçons que de filles. Le sexe dit « fort » n’a qu’à bien se tenir d’autant plus que ces demoiselles ne se sont pas contentées d’un haut taux de participation. Jugez plutôt :
· 1ère au classement général : Cindy Jaton du Canada (Québec)
· Meilleure présentatrice : Emma Behan (Irlande)
· Meilleure juge : Chiara Gorlani (Italie)
· Top 20 : 14 finalistes féminies

Autre particularité de cette année, le nombre élevé de très jeunes participants. Sur 116 inscrits, 51 ont moins de 18 ans dont 15 entre 13 et 15 ans. Leur ténacité, leur soif d’apprendre, leur volonté et leur courage ont forcé l’admiration des formateurs, des familles d’accueil et aussi du public venu nombreux.

C’est dans une réelle ambiance de rentrée scolaire que les jeunes ont écouté les conseils prodigués par l’équipe des formateurs. Un rêve de professeur que d’enseigner à des élèves aussi attentifs, motivés et appliqués tant lors des ateliers théoriques que des exercices pratiques. Aux côtés des formateurs bien connus que sont Erica Rijneveld (Pays-bas), Bruno Toussaint (Belgique), Adrian Steinmann (Suisse), Sauro Ghini (Italie) et Patrick Vanbiervliet (Belgique), se sont joints pour la première fois Michael Halliwell (Royaume-Uni), Jaume Serabassa (Espagne) et Genevière Lafrance (Canada, Holstein Quebec). Aux commandes de cette équipe, Fernand Thomas, directeur technique, est sur tous les fronts et ne laisse rien au hasard. Apprécié de tous, il a toujours une solution à portée de main.

De nouveaux ateliers

Le jeudi soir, les jeunes ont pu approfondir certains aspects de la préparation des animaux tels le matériel de clippage, l’alimentation, le parage et un débat avec Mr Pussemier, juge officiel en Belgique, sur l’aspect éthique des concours, le respect d’une charte et le rôle du juge. Malgré la fatigue, c’est avec assiduité que tous ont écouté les différents intervenants.


L’Irlande et le Royaume-Uni font un tabac !

La compétition est rude et les différentes équipes rivalisent de talent. Beaucoup d’entre elles sont déjà le fruit d’une sélection nationale avec des jeunes très expérimentés, comme au Royaume-Uni et en Irlande, deux pays qui font un tabac au classement général avec 3 jeunes chacun dans le top 10. Mais la palme d’or revient sans conteste à l’Irlande qui décroche également les prix du meilleur jeune de moins de 16 avec Paul Murphy et de la meilleure présentatrice en la jeune Emma Behan (17 ans). Quelle fierté pour son papa, Kevin Behan, accompagnateur des équipes irlandaises depuis 12 ans !

Une relève en Wallonie

Face à tant de concurrence, la tâche est bien rude pour les jeunes wallons. Cette année, avec l’appui des associations provinciales d’élevage, l’A.W.E. a mis en place un encadrement spécifique pour les aider dans l’apprentissage des différentes techniques de préparation des animaux aux concours. Ainsi ont-ils pu bénéficier du soutien d’un formateur, Olivier Strubbe, tout au long de la formation. Effort récompensé puisque 3 d’entre eux se placent dans le top 20 :
· Alexandre Lakaille 10ème,
· Géraldine Gilliquet 12ème
· Florie Poirrier 18ème.


Compétition mais aussi entraide et convivialité

L’E.Y.B.S., c’est aussi un travail et un esprit d’équipe. La préparation et la décoration du stand, l’entraide mutuelle, l’organisation interne dans l’équipe pour que chacun puisse laver en temps et heure sa génisse, la répartition des tâches… , tout cela fait partie intégrante de la cotation pour l’élection de la meilleure équipe. Prix remporté par la Vendée (France) suivie de près par Masterrind (Allemagne) et la Finlande.

Si l’esprit de compétition prévaut tout au long de la formation, détente et dégustation étaient au rendez-vous samedi soir. Les familles d’accueil, les formateurs, les staffs organisateurs, les jeunes, tous se sont retrouvés pour découvrir les spécialités proposées par les différentes équipes : fromages, pâtes italiennes, saucisses polonaises, salade russe, bières spéciales, vin du pays, gâteaux en tous genres… bref, de quoi combler les appétits les plus aiguisés ! Un tour d’Europe de la Gastronomie, initié en 2010, et visiblement promis à un bel avenir…

La Wallonie : terre d’accueil

La générosité des exploitations wallonnes reste un élément clé de la réussite d’une telle école. Cette année encore, 31 exploitations ont prêté leur concours en mettant plus de 130 génisses à disposition. L’ensemble des jeunes étaient hébergés dans 44 exploitations réparties sur un rayon de 25 km du lieu de la Foire, certaines familles allant jusqu’à accueillir une équipe entière. Et peu importe la barrière de la langue, on finit toujours par se comprendre.

Dans l’exploitation de Mr et Mme Biemar de St André, une trentaine d’’animaux ont été tout spécialement préparés pour l’atelier « jugement». Déjà en 2008, ils avaient ouvert les portes de leur ferme à l’occasion de l’école et c’est sans hésiter qu’ils ont répondu présents pour cette deuxième expérience.

Holstein Quebec : un juge très apprécié et une compétitrice de haut rang

Pour la seconde fois, l’E.Y.B.S. accueillait parmi ses candidats la lauréate de l’Ecole de préparation Holstein Québec, Cindy Jaton. Son expérience et son professionnalisme ont eu raison de toutes les épreuves et c’est avec une immense fierté qu’elle décroche non seulement le premier prix de l’E.Y.B.S. mais se classe également en 3ème position dans les catégories meilleur juge et meilleur présentateur. Elle aura donc le privilège de revenir en Europe pour la renommée Swiss Expo de Lausanne.

Durant trois jours, les jeunes se sont exercés à laver, clipper et entraîner leur génisse pour les concours. Pour apprécier ces efforts lors des deux jours de concours, Holstein Quebec a délégué Rémi Bergeron, un juge exceptionnel non seulement par son professionnalisme mais aussi par sa simplicité, sa gentillesse et son attention à prodiguer les conseils à chaque jeune. Excellent pédagogue, il a pris le temps d’expliquer à chacun ce qu’il devait améliorer. Toujours souriant, c’était un réel plaisir de le voir commenter le travail accompli.


C’est reparti pour l’an prochain…

La compétition terminée, tous s’en sont retournés des souvenirs plein la tête et avec la promesse de revenir dès l’an prochain.

Encore merci à tous ceux qui ont contribué à la pleine réussite de cet événement !

 

 
News
Facebook
Rejoignez l'Ecole des Jeunes Eleveurs sur Facebook