AWE asbl
FR DE NL EN
  Ici : Home > Accueil Elevéo > Gestion > Quel aliment ? Page précédente
 
Agenda
07/10/2022: Open Ligeois - Show Junior - hall Des Cries - Heve
07/10/2022: Open Ligeois - hall Des Cries - Heve
08/10/2022: Blanc Bleu Belge: CONCOURS FEMELLES & EXP. SUP. - LIBRAMONT
Tous
Mise à jour
Concours viandeux
CONCOURS FEMELLES & EXP. SUP. - BASTOGNE
25/09/2022
Offre d'emploi
Un(e) technicien(ne) de surface (h/f/x) pour Ciney
20/09/2022
Concours laitiers
Ecole des Jeunes Eleveurs Conformation - Battice
03/09/2022
Criées
Catalogue CSB - Ciney
22/06/2022
Wallonie Elevages
Agripédi@lux : une nouvelle exposition en faveur de l'élevage
21/10/2021
Offre d'emploi
Taurelier (h/f/x) pour Wavre
11/10/2021
 
Quel aliment ?

La saison peut être marquée par un manque de fourrage ou par un prix des matières premières à la hausse. Beaucoup d’éleveurs se trouvent dès lors devant un problème d’achats d’aliments. Mais lequel est le plus économique ?
L’utilisation du tableur ci-annexé    peut vous permettre de prendre des décisions économiquement et techniquement judicieuses.

La ration distribuée à un bovin comprend un mélange d’aliments calculé afin de couvrir ses besoins alimentaires énergétiques, protéiques, minéraux, vitaminiques, etc…. Certes, tous ces besoins doivent être comblés en respectant les contraintes physiologiques digestives de l’animal. Cependant, quantitativement, les besoins énergétiques et protéiques sont de loin les plus importants et dans le cas d’animaux très productifs, la satisfaction du besoin énergétique constitue techniquement le problème le plus épineux. Les valeurs alimentaires financières calculées dans le tableur tiennent uniquement comptes des valeurs énergétiques et protéiques des aliments. Les valeurs de structure, minérales et vitaminiques n’entrent pas dans cette comparaison.

Signification de la valeur alimentaire financière:

La valeur alimentaire financière (VAF) donne à chaque aliment une valeur en se référant au prix de l’énergie de nature protéique ou non protéique et au prix de la matière azotée (DVE et OEB). Cette référence est calculée sur base d’une moyenne de prix d’aliments simples ou composés rencontrés dans le commerce et couramment utilisés ( céréales, pulpes, tourteaux simples et aliments concentrés du commerce). Cette base est régulièrement remise à jour et tient donc compte des variations du marché.

Ces VAF en € sont donc avant tout des valeurs de référence qui permettront de comparer entre eux les prix commerciaux des aliments que l’on envisage d’acquérir.

Pour les produits ensilés, les VAF obtenues ont été réduites proportionnellement aux pertes de conservation moyennes estimées. Ce pourcentage de réduction est indiqué dans la colonne prévue. Ce pourcentage peut être modifié par vous-même suivant les conditions de conservation et l’état des aliments frais.

Utilisation des VAF :

Avant d’expliquer la méthode de comparaison qu’offrent les VAF, il faut situer les limites : à savoir qu’une mixture des aliments les plus intéressants au point de vue prix ne constitue pas nécessairement une ration économique. Pour posséder cette qualité et être efficace, une ration devra avant tout être équilibrée et ingestible.

Ainsi , par exemple, il sera inutile d’acquérir des aliments riches en DVE , même à des prix intéressants, si la ration en contient déjà suffisamment : ce serait non seulement un gaspillage, mais aussi nuisible à la santé du cheptel et à l’environnement.

D’autre part, si les fourrages et coproduits ou semi-concentrés sont souvent intéressants au niveau des prix, il faut tenir compte du travail supplémentaire qu’ils occasionnent et veiller à ne pas dépasser les possibilités d’ingestion du troupeau.

Méthode de comparaison :

Il sera donc impératif de comparer des aliments ayant certaines caractéristiques communes. On va donc comparer la VAF d’un aliment à son prix d’achat :

- Si la différence est positive, sa VAF est supérieure au prix commercial. Le produit est intéressant.

- Si la différence est négative, sa VAF est inférieure au prix commercial. Le produit est nettement moins intéressant.

Il est intéressant de comparer plusieurs aliments. L’aliment le plus intéressant sera celui qui a la différence la plus grande entre sa VAF et le prix d’achat.

Remarques importantes :

Certains aliments ont des valeurs spécifiques : influence sur la qualité du beurre, sur la santé des animaux, sur la digestibilité de la ration, teneurs en vitamines et minéraux, etc… Ces valeurs sont difficilement appréciables financières et il n’en a pas été tenu compte lors du calcul des valeurs alimentaires. Dans la pratique, ces valeurs spécifiques ont pourtant leur importance.

Il est également essentiel de rappeler que la comparaison de la VAF des composés ( ou aliments simples ) enrichis en vitamines et minéraux, mis en pellets puis livrés par rapport à la VAF des semi-concentrés ou fourrage est particulièrement favorable aux semi-concentrés ou fourrages puisque la VAF ne tient pas compte des ajouts et manipulations diverses rencontrées pour les premiers aliments. . Ainsi , par TVEM, on peut estimer que ces derniers devraient être plus ou moins 60 € par TVEM moins coûteux qu’un aliment composé « livré prêt à l’emploi ». 

Avant d’utiliser le tableur, nous vous demandons de lire attentivement les instructions de la première page.

L’équipe du STE est toujours à votre disposition pour vous donner des renseignements complémentaires.

Bonne utilisation.